CAMPUS : ÉTUDIER AU MAROC

Inscription connexion

Maroc, divertissement et s'entretenir

event image

Maroc, divertissement et s'entretenir : Comment se soigner et comment se divertir au maroc

Étudiant au Maroc : Se soigner et se divertir


Se soigner

Au même titre que les étudiants marocains, les étrangers bénéficient d’une couverture médicale dès l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur. Pour les privées, les assurances sont inclues dans les frais de scolarité.

Par ailleurs, étudiant boursier ou privé, si vous êtes chanceux, vous pouvez bénéficier des soins des médecins subsahariens en formations qui aident vraiment les étudiants. Ils vous facilitent très souvent l’accès aux soins dans les hôpitaux si votre maladie leur dépasse.

Si vous êtes boursier, l’AMCI (Agence Marocaine pour la Coopération Internationale) prend en charge la moitié des frais médicaux avec certains plafonds.

Il est important de se maintenir en bonne santé afin d’aller au bout de sa formation.

Se divertir, découvrir d’autres cultures et s’intégrer : trouver son équilibre

Au Maroc, vous avez tout pour étudier et tout pour vous amuser. Il vous faut trouver un équilibre entre les deux. Vous le savez certainement, le Maroc est un des pays touristiques les plus importants au monde. Le pays offre des opportunités sans égales pour se distraire. Des endroits magnifiques à couper le souffle ; des salles de cinémas dignes de ce nom en passant par les activités quotidiennes qui rythment les pas.

C’est une aubaine pour chacun de nous (étudiants) d’être en contact avec la culture des autres dans un esprit de fraternité et de convivialité. Le tableau n’est pas totalement rose. Il y a toutes les petites difficultés qu’on peut rencontrer dans une société multiculturelle. Notre destin se forge chaque jour à partir de l’expérience qu’on acquiert, étant loin de sa famille.

L’intégration n’est pas facile. La population du Maroc est majoritairement arabe et musulmane. Cela diffère profondément de l’environnement dans lequel j’ai été élevé. Si on est chrétien, il est également plus difficile de vivre sa foi et l’évangélisation est interdite au Maroc. Sans les étrangers, les églises seraient vides.

Il faut bien se déplacer aussi afin de réaliser ses diverses activités

En train : Pour vos voyages, vous avez plusieurs choix, parmi lesquels les moyens du réseau ferroviaire. Presque les trains relient toutes les grandes villes étudiantes du Maroc. Ces trains sont confortables et les prix ne sont pas exagérés.

En car : Vous avez le les cars pour vos voyages. Il existe pas mal de compagnie de transport, mais les plus sérieux et célèbres sont CTM et Supra Tours. Si jamais vous devez les utiliser, il est conseillé d’acheter son billet de voyage au moins 24 heures en avance pour éviter les mauvaises surprises.

En voiture : Les agences de locations de voitures sont nombreuses dans toutes les villes marocaines. Des étudiants choisissent souvent de louer une voiture pour un week-end de voyage organisé. On peut aussi en louer pour des courses en villes.

Taxis :
Grands Taxis : Ces types de taxi sont réservés pour la liaison entre la ville et l’extérieur de la ville (les petits villages ou quartiers lointains). Parfois, ils relient deux villes, mais ne sont pas confortables, en moins d’acheter deux places.
Petits Taxis : Ce sont les plus utilisés, les petits taxis, de couleurs rouges, bleus, ocres (selon les villes), ne sont pas autorisés à sortir de la ville. Le coût minium a payé une fois utilisé est de 7 DHS. A noter que ces taxis utilisent des compteurs pour la facturation. Donc, si vous êtes nouveau, demandez à voir le compteur avant de bouger.

Bus : Chaque ville marocaine dispose son réseau de bus qui aide beaucoup les étudiants. Les bus sont les plus moins chers, 4 DHS en général.

Tramway : Disponible à Casablanca et à rabat ; traverse la ville selon un parcours bien déterminé vu que des espaces y sont aménagés spécialement (station et guichet de vente des tickets)

par, ADJIOU Laurent

Soyez la première à être informée des nouveautés